5 vues

Deux reporters français, dont la journaliste blessée Edith Bouvier, ont appelé à l'aide jeudi dans une vidéo, depuis la ville pilonnée de Homs (centre de la Syrie), pour bénéficier "au plus vite" d'une évacuation que Paris a demandé à Damas d'organiser.

Publicité
Contenus sponsorisés