14 vues

Le seul moyen pour les partis "traditionnels" grecs de sauver leur peau le 17 juin est de transformer les élections législatives en referendum de fait sur le maintien dans la zone euro. Il faut donc faire peur aux électeurs Grecs. C'est ce qu'a fait Papademos hier en annonçant que la Grèce étudiait une sortie possible de l'euro. Un bluff à haut risque.

Publicité

Contenus sponsorisés