3 vues

Les mêmes causes produisant les mêmes effets, les marchés corrigent lourdement après l’échec des négociations en Grèce, les trois partis politiques n’étant pas parvenus à former une coalition. La Grèce a donc été obligé d’annoncer la tenue de nouvelles élections législatives en juin prochain, une paralysie politique qui renforce le scénario anxiogène pour les marchés d'une sortie de la Grèce de la zone euro.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés