73 vues

La France a réaffirmé mardi qu'elle "fera" la taxe sur les transactions financières, de préférence à l'échelle européenne, mais seule si elle ne parvenait pas à surmonter le scepticisme de ses partenaires de l'UE.

Publicité

Contenus sponsorisés