27 vues

Le gouvernement français s'est résolu à annoncer lundi une révision drastique de sa prévision de croissance pour 2012, ramenée de 1% à 0,5%, avec pour conséquence une équation budgétaire tendue même s'il assure qu'un troisième plan de rigueur sera superflu.

Publicité

Contenus sponsorisés