3 vues

Le leader libyen Mouammar Kadhafi a vendredi ses partisans à prendre les armes contre les manifestants, alors que les Occidentaux adoptaient leurs premières mesures pour mettre un terme au bain de sang dans le pays, où des violences secouaient Tripoli. Allez sur Medisite pour retrouver l'article complet.

Publicité

Contenus sponsorisés