4 vues

Une journée à hauts risques s'annonce au Sénégal où l' a décidé de défier vendredi une interdiction de manifester en appelant à un rassemblement au moment où le Conseil constitutionnel doit publier la liste des candidats retenus pour l'élection présidentielle du 26 février.

Publicité

Contenus sponsorisés