1 vues

Un attentat suicide meurtrier a frappé jeudi un lieu de culte chiite à Kirkouk, dans le nord de l'Irak, peu après que le Premier ministre a pointé du doigt le confessionnalisme pour les violences qui sévissent dans le pays.

Publicité

Contenus sponsorisés