23 vues

Le Mali observe à partir de lundi trois jours de deuil en mémoire des victimes de l'attaque jihadiste qui a fait vendredi au moins 19 morts dans un grand hôtel de Bamako, deuil auquel se sont joints par solidarité le Sénégal, la Mauritanie et la Guinée.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés