0 vues

Mercredi 8 octobre, à bord d’un vol de US Airways reliant Philadelphie (Etats-Unis) à Punta Cana (République dominicaine), un passager a fait croire qu’il avait le virus Ebola en éternuant et en disant qu’il revenait d’Afrique. Malheureusement pour lui, on ne plaisante pas avec Ebola. Résultat : lorsque l’avion a atterri à Punta Cana, les 255 passagers sont restés bloqués dans l’avion pendant 2 heures en attendant qu’une équipe médicale, vêtue de combinaisons de protection, sorte le passager plaisantin. La scène a bien évidemment été immortalisée par de nombreux témoins dont un qui a posté la vidéo sur internet . Dans un communiqué, les autorités ont fait passer plusieurs tests au voyageur qui se sont révélés négatifs.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.