De New York à Moscou, l'hiver tarde à arriver. Partout dans le monde, les températures sont largement supérieures aux normales de saison. Louis Bodin, météorologue à TF1, explique pourquoi ce Noël est particulièrement chaud. Le phénomène El Nino serait à l'origine du coup de chaud, qui a a empêché toutes chutes de neige dans l'hémisphère nord. Néanmoins, d'après lui, un Noël doux ne veut pas dire que les cloches de Pâques seront gelées.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés