0 vues

Nigel Hayes, jeune basketteur universitaire des Badgers du Wisconsin, qui disputent actuellement le tournoi final de la NCAA, a vécu un moment très embarrassant ce mercredi 25 mars lors d’une conférence de presse. Pensant que son micro était coupé, le basketteur confie à ses coéquipiers qu’il est tombé sous le charme d’une sténographe (personne chargéacute;e de retranscrire les interviews) présente dans la salle. "Mon dieu elle est trop belle", lâche le joueur des Badgers. Il lui faudra quelques secondes pour se rendre compte que toute la salle a entendu. Embarrassé, le jeune homme se cache alors le visage avec ses mains. La sténographe à qui était destiné le compliment, Debra Bollman, a réagi sur son compte Twitter en déclarant avec humour que c’est "pratique pour rester discrète".&nbs

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.