De "Chez Laurette" à "Quand j'étais chanteur", Michel Delpech, mort samedi à l'âge de 69 ans, a su capter le parfum des années 1960-1970 avec des refrains nostalgiques devenus des tubes qui font aujourd'hui partie du patrimoine populaire. Ancienne idole hippie, cet artiste à la voix douce a connu la gloire mais aussi la dépression, une longue traversée du désert et un retour en grâce, avant d'être frappé par le cancer.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés