1 vues

Ingenico veut profiter du développement du marché russe en se rapprochant un peu plus de ses clients locaux. Le spécialiste des terminaux de paiement a annoncé ce vendredi le démarrage au sein d'une usine russe de sa production de terminaux de paiement basés sur la plateforme Telium 2.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés