2 222 vues

Au lendemain du deuxième grand oral jeudi de François Hollande, la droite et la gauche de la gauche ont condamné l'absence de changement de cap, tandis que le MoDem et la majorité ont salué l'offensive du président, qui n'a pas convaincu les .

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés