2 vues

François Hollande a nié tout "virage" dans sa politique et s'est posé en "président responsable", mardi lors de sa première conférence de presse, durant laquelle il a pourtant assumé des choix économiques guère goûtés à gauche, six mois après son investiture.

Publicité

Contenus sponsorisés