A défaut de pouvoir connecter facilement tous les piétons pour qu'ils puissent notamment communiquer avec les véhicules autonomes, les constructeurs, équipementiers et centre de recherche travaillent sur différentes solutions. C'est le cas de l'institut de transition énergétique Vedecom qui réalise une solution basée sur l'analyse de la posture du corps humain pour en créer ainsi un modèle biomécanique compréhensible par l'IA de la voiture à conduite robotisée. David Nogueira a assisté à la démonstration de cette technologie, il nous explique comment tout cela fonctionne.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés