Le 25 juin prochain, cela fera 10 ans que Michael Jackson s'est éteint. La fin de la vie de l'homme de 50 ans, mais pas la fin de la carrière de l'artiste puisque dès 2010, Sony, la maison de disques du chanteur, sort un album posthume sobrement intitulé "Michael". Problème, les fans ne reconnaissent pas la voix de leur artiste préféré sur certains morceaux. À tel point que l'une d'entre eux, Vera Serova, va porter l'affaire devant la justice en 2014. Une affaire qui vient de rebondir, comme le rapportent plusieurs médias dont LCI et Le Monde. Devant la cour d'appel de Californie, Sony aurait reconnu que Michael Jackson ne chante pas sur les morceaux "Breaking News", "Keep Your Head Up" et "Monster", selon le site Hip Hop'more. L'imitateur, Joe Malachi, serait le véritable interprète des 3 morceaux. Mais la maison de disques déclinerait toute responsabilité puisque c'est d'abord le producteur des chansons, Eddie Cascio, qui est inquiété dans cette affaire. Les juges ont 90 jours pour déterminer les responsabilités des uns et des autres dans cette fraude.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés