"Baisser les impôts et augmenter considérablement les dépenses publiques" : le programme économique du nouveau gouvernement italien fait frémir l'Europe, notamment l'Allemagne. Des économistes redoutent un scénario à la grecque.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés