Facebook a identifié de nouvelles tentatives de manipulation politique de sa plateforme à l'approche des élections législatives de mi-mandat aux États-Unis. La firme n'a cependant pas identifié les auteurs.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés