Vidéo associée: 

Publié le 31/10/2017

"Le smartphone n'est pas près de disparaître"

Corps: 

Les professionnels de l'industrie créative se sont donnés rendez-vous à Bucarest, en Roumanie, pour la conférence mondiale de l'association internationale de la publicité. Leur objectif : parler de ce secteur en constante évolution et essayer de prévoir la suite. Selon eux, la tendance actuelle du digitale n'est pas près de disparaître.

#content & interviews with speakers from our #Bucharest conference on #Creativity now on YouTube https://t.co/97bfn1Ix3x via YouTube- IAA Global (IAA_Global) 25 octobre 2017

Les dépenses mondiales pour la publicité sur les mobiles devraient croître de 34% en 2017. De 27 milliards de dollars elles devraient passer à 107 milliards de dollars cette année. Et pour Steve Wozniak, le co-fondateur d'Apple, les smartphones non plus ne sont pas près de disparaître.

'Nous envisageons toujous l'avenir de nos appareils, nous nous demandons comment ils peuvent évoluer, nous changeons des choses qui les rendent plus performants. Je ne pense pas que les smartphones personnels disparaissent. Leur taille est bonne pour un petit smartphone, un petit écran. On peut le faire plus petit mais on ne fait pas tout avec un écran de montre, c'est trop petit. Je pense que l'on va continuer avec les smartphones aussi longtemps que je vois les choses, je ne les vois pas disparaître', estime Steve Wozniak, co-fondateur d'Apple.

La durée moyenne de concentration d'un individu est passée de 12 secondes en l'an 2000 à 8 secondes aujourd'hui. C'est moins que la capacité d'attention d'un poisson rouge ! De plus, nous ne sommes pas devant un seul et unique écran.

'90% des gens utilisent au moins deux écrans en même temps, donc ils peuvent aussi travailler avec d'autres écrans tous ensemble. C'est une autre opportunité créative. Donc nous devons nous concentrer sur les mobiles mais bien sûr prendre aussi en compte les autres écrans', explique Marco Cremona créatif chez Google Londres.

Peu importe l'écran sur lequel l'utilisateur navigue. Le publicitaire sait qu'il ne veut pas être interrompu.

'La prolifération des application anti-pub et plugins nous montrent que les gens sont fatigués de la publicité en général donc c'est important de leur proposer quelque chose qui les divertisse plutôt qui les ennuie parce que ça pourrait être contre-productif', ajoute Marco Cremona.

L'Intelligence artificelle est la clé pour adapter le contenu des pubs.

'Il y a deux tendances actuellement. L'une c'est l'intelligence artificielle et l'autre la quête d'un absolu. L'intelligence artificielle, je crois, est un moyen ce n'est pas une fin en soit', conclue Felix Tataru, président de l'IAA.

Welcome to the stage stevewoz and tomstandage!! #IAAGlobalConference #IAA #creativity #technology pic.twitter.com/qMXKx1mqRk- IAA Global (@IAA_Global) 25 octobre 2017

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet