La révolution des robots et algorithmes auto-apprenants est en marche. Mais l'Union européenne mesure son retard dans la compétition mondiale, puisque ses investissement publics et privés sont trois fois moindres que ceux des Américains ou des Chinois.

Contenus sponsorisés