Vidéo associée: 

Publié le 19/03/2018

Facebook de nouveau épinglé pour violation de la vie privée

Corps: 

Ce dimanche, des élus Républicains se sont inquiétés des révélations selon lesquelles des consultants au service de Donald Trump auraient eu accès à des données personnelles massives pendant la campagne présidentielle de 2016 aux Etats-Unis.

Les données de 50 millions d'utilisateurs collectées sur les deux années précédentes auraient permis de diffuser des messages politiques en ciblant les électeurs.

Facebook a suspendu le compte de la société mise en cause, Cambridge Analytica, qui aurait mis la main sur ces contenus grâce à un enseignant britannique, qui aurait violé les conditions d'utilisation du réseau social, selon la multinationale.

Plusieurs sénateurs américains ont appelé son fondateur, Mark Zuckerberg, à témoigner devant le Congrès pour s'expliquer sur ces faits.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet