4 vues

Le Premier ministre tunisien a qualifié de "terroriste" le groupe salafiste Ansar Ashariaa, jugé responsable des heurts dimanche à Tunis qui ont fait un mort et une quinzaine de blessés après l'interdiction du congrès de ce mouvement à Kairouan.

Publicité
Contenus sponsorisés