0 vues

La quasi majorité des syndicats de l'éducation nationale du public mais aussi, fait inédit, du privé, appellent à une journée de grève et de manifestations mardi pour dénoncer les suppressions de postes qui, selon eux, mettent l'école "à genoux".

Publicité

Contenus sponsorisés