1 vues

Une grève des aiguilleurs du ciel, opposés à la libéralisation du contrôle aérien en Europe, s'est traduite mardi par l'annulation de près d'un quart des vols en France et doit se poursuivre mercredi, même si ont demandé à Bruxelles de surseoir au projet présenté au Parlement européen.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés