0 vues

Avec des dizaines de vols annulés, notamment chez Air France, la mobilisation du secteur aérien restait forte mardi au deuxième jour du conflit contre un encadrement plus strict du droit de grève, mais sans provoquer de pagaille dans les aéroports, les passagers étant souvent prévenus en amont.Allez sur Planet.fr pour retrouver l'article complet.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.