94 vues

L'aéroport d'Orly s'est de nouveau transformé en dortoir, dans la nuit de mercredi à jeudi, pour des centaines de passagers d'Air Algérie bloqués par la grève du personnel navigant de la compagnie qui entame son quatrième jour, sans issue en vue.

Publicité

Contenus sponsorisés