9 vues

Les militants de Greenpeace ont paralysé toute la journée de lundi le chantier de l'EPR à Flamanville (Manche) pour réclamer un moratoire sur le nucléaire, avant d'être évacués dans l'après-midi par les forces de l'ordre, a constaté un correspondant de l'AFP.

Publicité
Contenus sponsorisés