0 vues

Des centaines d'employés de la radiotélévision publique grecque ERT, fermée abruptement par le parti de droite du Premier ministre, Antonis Samaras, sans l'accord des deux autres partenaires de la coalition gouvernementale, continuaient vendredi d'occuper le siège de l'organisme à Athènes pour la quatrième journée consécutive.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Contenus sponsorisés