4 vues

Plus de 30.000 Grecs selon la police ont pris les rues mercredi à Athènes et Salonique, en marge d'une grève générale de 24 heures, pour protester contre un nouveau négocié avec l'UE et le FMI par le gouvernement grec qui affronte son premier test social.

Publicité

Contenus sponsorisés