6 vues

A 18 ans, en 1941, il dérobait avec un compagnon le drapeau nazi flottant sur l'Acropole dans une opération devenue légendaire. 70 ans plus tard, Manolis Glezos résiste toujours, cette fois contre la "tutelle" étrangère imposée à la Grèce pour redresser ses comptes.

Publicité

Contenus sponsorisés