73 vues

David Cameron a prôné dimanche la "tolérance zéro" contre les gangs après les émeutes en Grande-Bretagne, mais il se heurte à une fronde dans la police qui apprécie peu le recrutement d'un "super-flic" new-yorkais pour aider Scotland Yard et les critiques du Premier ministre.

Publicité

Contenus sponsorisés