4 vues

Le chef de la diplomatie turque Ahmet Davutoglu a suggéré mercredi au président français Nicolas Sarlozy de ne pas "forcer sa chance" en présentant un nouveau projet de loi réprimant la négation du génocide arménien après l'annulation d'une première mouture mardi par le Conseil constitutionnel.

Publicité

Contenus sponsorisés