1 vues

L'homme placé en garde à vue après la mort de deux femmes gendarmes dimanche soir à Collobrières (Var) a reconnu être l'auteur des coups de feu, un simple vol de sac à main semblant être à l'origine de ce drame sans précédent dans l'histoire de la gendarmerie.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.