1 vues

Pour enrayer le décrochage industriel de la France, le gouvernement a dévoilé mardi "son pacte de compétitivité", dont le coeur est un crédit d'impôt de 20 milliards d'euros aux entreprises financé par des économies budgétaires et une légère hausse de la TVA en 2014.

Publicité

Contenus sponsorisés