75 vues

Le gouverneur de la Banque d'Israël, Stanley Fischer, s'est joint samedi à la bagarre pour le poste de directeur général du Fonds monétaire international (FMI), ajoutant une incertitude à un processus qui semblait devoir déboucher sur la désignation de la Française Christine Lagarde.

Publicité

Contenus sponsorisés