16 vues

L'opposition russe prête à "flinguer" l'un des siens pour en accuser le pouvoir: l'affirmation de Vladimir Poutine a suscité l'indignation jeudi de nombre d'opposants, qui ont mis en garde contre une dérive du discours public à trois jours d'une présidentielle sous tension.

Publicité
Contenus sponsorisés