21 vues

Nicolas Sarkozy a défendu lundi face aux gendarmes son bilan en matière de lutte contre la criminalité depuis 2002 et justifié les réductions d'effectifs dans la fonction publique par sa volonté de "désintoxiquer la France de la dépense".

Publicité
Contenus sponsorisés