206 vues

Après un nul contre l'Angleterre (1-1), la France serait bien inspirée de l'emporter vendredi (18h00) face au co-organisateur ukrainien de l'Euro, emmené par l'inusable Shevchenko, pour rester dans la course aux quarts de finale et éviter de voir resurgir de vieux démons.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés