4 vues

Sortie de l'Euro-2012 par l'Espagne, la France présente un bilan mitigé, quelques satisfactions individuelles ne masquant pas le désastre de la génération 87, celle d'un Benzema resté muet, alors que Blanc n'a que l'objectif fixé des quarts de finale à faire valoir.

Publicité

Contenus sponsorisés