1 vues

Après bien des retards et tracas, Pologne et Ukraine lèvent enfin vendredi le rideau de leur espérant que rien ne viendra troubler l'organisation d'un tournoi au casting de rêve, entre l'Espagne rêvant d'un triplé inédit et une Allemagne à l'aura de champion.

Publicité

Contenus sponsorisés