36 vues

Cela faisait plusieurs jours que les marchés reprenaient un peu espoir avec des indices boursiers en hausse et même un euro un peu plus stable. Toute l'attention était focalisée sur le prochain sommet européen du 28 Juin. Mais personne ne regardait ni la Chine, ni les États-Unis. Et c'est de là que sont venues les mauvaises nouvelles.

Publicité

Contenus sponsorisés