8 vues

A l'occasion de leur premier anniversaire, les indignés, surgis l'an dernier en Espagne pour dénoncer la crise, la corruption et le chômage, veulent reprendre la rue samedi, pour quatre jours, et contredire ainsi ceux qui prétendent qu'ils ont disparu.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés