5 vues

Le président égyptien Mohamed Morsi a chargé l'armée d'assurer la sécurité jusqu'aux résultats du référendum constitutionnel de samedi, au centre d'une grave politique et d'appels à manifester mardi qui font planer la menace de nouvelles violences.

Publicité
Contenus sponsorisés