1 vues

L'armée égyptienne a sommé les manifestants d'évacuer jeudi les abords de la présidence où elle a déployé des chars après des meurtriers entre partisans et adversaires du président Mohamed Morsi, dont le renforcement des pouvoirs a plongé le pays dans la crise.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés