1 vues

Enfin, Paris offre une grande rétrospective au peintre américain Edward Hopper (1882-1967), francophile sincère totalement absent des collections françaises. Le Grand Palais présente à partir de mercredi certains de ses chefs-d-oeuvre, dont le fameux bar avec ses "oiseaux de nuit" ("Nighthawks", 1942).

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés