13 vues

La "surprise" tant espérée n'a pas eu lieu: après cinq ans d'un mandat de crises, Nicolas Sarkozy a été sanctionné dimanche dès le premier tour de la présidentielle en n'obtenant que 25 à 27% des voix, score qui rend très délicate sa réélection face à François Hollande.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés