7 vues

Les Palestiniens, sans être vraiment surpris, exprimaient jeudi leur désappointement et leur colère après le discours "pro-Israël" du président américain Barack Obama qui a opposé une fin de non recevoir à un Etat de Palestine à l'ONU.

Publicité
Contenus sponsorisés