29 vues

EADS et le britannique BAE Systems ont jusqu'à 16H00 GMT ce mercredi pour dire s'ils veulent continuer leur projet de fusion malgré toutes les difficultés apparues depuis un mois, et permettre la naissance en Europe d'un titan de l'aéronautique et de la défense.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés